Contact

Assurés, contactez nous

L’année scolaire se termine, marquée par les confinements successifs et la hausse des cyberviolences avec parfois des conséquences dramatiques pour nos enfants. Cette année encore, le harcèlement ne prendra pas de vacances. Comme lors des confinements, les violences seront déportées sur les réseaux sociaux. Aussi, en ce premier jour des vacances scolaires, l’association Marion la main tendue et l’assureur Wakam lancent l’assurance Kolibri, qui met à disposition le seul guichet unique destiné aux personnes victimes de harcèlement scolaire.

Le harcèlement scolaire et le cyberharcèlement, un phénomène d’ampleur

Près d’1 Français sur 2 (41 %) déclare avoir subi de manière répétée sur une longue période une forme de violences dans le contexte scolaire (majoritairement au collège) ou extra-scolaire et 2/3 des sondés déclarent avoir été victimes de cyberharcèlement selon le baromètre Ifop réalisé en janvier 2021*. 35 % des victimes de harcèlement scolaire considèrent encore porter des séquelles psychologiques avec des expériences ou idées suicidaires, un chiffre qui atteint 67 % chez les victimes de harcèlement sur les réseaux sociaux. Le harcèlement scolaire est par ailleurs encore trop souvent passé sous silence par les victimes elles-mêmes : 52 % n’en ont pas parlé par peur, honte et/ou dépit. En prolongeant les violences en dehors de l’établissement scolaire, le cyberharcèlement contribue à brouiller davantage les frontières spatiales et temporelles.

Kolibri, la solution d’assurance citoyenne et solidaire

Face à l’ampleur de ce phénomène, l’Association Marion la main tendue, qui agit pour la prévention et la lutte contre la violence et le harcèlement en milieu scolaire ainsi que les cyberviolences, lance, avec le concours de Wakam, l’assurance Kolibri pour protéger les victimes, une assurance inclusive citoyenne et solidaire. Elle a été imaginée pour répondre au besoin des Français (enfants, parents, mais aussi communauté pédagogique) en matière de prise en charge contre le harcèlement. Conformément à ses engagements solidaires, l’assureur Wakam, partenaire de l’association, a créé cette solution sans aucune marge et reversera 1,5 € sur chaque assurance souscrite pour l’ouverture de nouvelles Maisons de Marion. Ces structures sont dédiées à l’accueil, la prise en charge et l’accompagnement des personnes victimes de harcèlement scolaire, de leurs familles, ainsi que de la communauté éducative.

La protection Kolibri, pour lutter contre le harcèlement scolaire et le cyberharcèlement

La solution globale Kolibri va au-delà des prestations incluses dans les assurances scolaires et habitation classiques. Elle est souscrite indépendamment, sans obligation de souscription complémentaire. Pour 18 € par an et par enfant (dès 3 ans), elle comprend :

  • Une plateforme dédiée : 70 personnes mobilisées toute l’année pour accueillir et orienter les familles ;
  • La protection juridique : prise en charge des frais d’avocat à hauteur de 1000 € ;
  • Un accompagnement thérapeutique dédié : prise en charge des frais de 10 séances auprès de psychologues, sophrologues et nutritionnistes, à hauteur de 60 € par séance ;
  • La protection scolaire : prise en charge des frais de cours à domicile pour les enfants victimes de phobie scolaire à hauteur de 1 800 € ;
  • Le bouclier e-réputation : accompagnement dans le nettoyage des réseaux sociaux jusqu’à 1000 €.

« Kolibri est l’aboutissement de nombreuses années de travail. L’appui de Wakam a permis de créer une solution d’assurance unique à destination des victimes de harcèlement scolaire et de cyberharcèlement à un coût minime pour les familles. Une action forte dans la lutte contre le déterminisme scolaire et social. »

Nora Fraisse, fondatrice de l’Association Marion la main tendue.

« Wakam, en accompagnant à prix coûtant sans aucune marge bénéficiaire l’association Marion la main tendue, rend tangible sa mission d’impacter positivement la société. Il s’agit pour nous d’un véritable engagement sociétal. Nous sommes persuadés que les assureurs ont un rôle à jouer pour faire bouger les lignes et l’assurance Kolibri en est le parfait exemple. »

Olivier Jaillon, Chief Executive & Enablement Officer de Wakam.

En savoir plus : kolibri-assurances.com

Léna Ansari

Communication Lead