Contact

Assurés, contactez nous

Claire Geoffroy, Legal Expert chez Wakam

Ce mois-ci nous vous présentons Claire qui a rejoint Wakam en tant que « Legal Expert » au sein de l’Office Legal. Elle partage avec beaucoup d’humilité et d’humour ses expériences avant Wakam, son parcours et la vie extraordinaire de son voisin du 4ème ! Elle nous raconte aussi comment, 3 jours à peine après son arrivée, elle est partie à Londres négocier un contrat pan-européen avec l’un de nos plus gros partenaires. Tout ça est à découvrir dans notre nouvelle interview.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Hello, alors j’ai 29 ans et je viens du sud de la France, de Nice plus précisément. J’ai grandi et fait une grande partie de mes études de droit là-bas avant de les terminer à Paris. Ça fait maintenant 7 ans que j’habite ici.  

J’ai deux chats, je vais me marier au mois d’août, j’adore la musique et les voyages. Je me partage entre Paris, Nice et la Bourgogne !

À la fin de mes études de droit à Assas j’ai travaillé pendant deux ans chez un assureur. C’était mon premier vrai job dans un énorme groupe, à La Défense. C’était assez dingue pour une provinciale comme moi !

Je suis ensuite parti chez un courtier français qui venait d’être racheté par un grand groupe américain souhaitant s’implanter en France. J’ai travaillé pour la succursale Parisienne pendant 3 ans et demi. Même si c’était un grand groupe international, nous étions une petite équipe en France. Quatre personnes à Neuilly avec le siège sociale à Aix-en-Provence (ce qui me permettait de rentrer chez moi) !
Le siège Européen était à Londres donc je voyageais souvent ! Nous étions deux au service juridique, le quotidien était donc très formateur.

C’était vraiment une super expérience.

Pourquoi as-tu rejoint Wakam ?

Un jour on m’a contactée pour rejoindre Wakam et j’ai été tout de suite séduite par les missions et le cadre de travail. Nous avons des locaux supers en plein cœur de Paris (Sentier) et les missions sont très riches. Et surtout, Wakam est une entreprise à taille humaine. Pour moi travailler dans l’assurance était synonyme de retourner dans une tour à La Défense et de travailler avec des milliers de collaborateurs. Et pour être honnête je n’en avais pas très envie (rires).

J’adorais mon ancien job mais je cherchais un nouveau challenge dans ma vie professionnelle. Après 3 ans j’avais besoin de changer d’air.

L’Office Legal venait d’être créé chez Wakam donc il y avait tout à construire ! Tout était en train de se mettre en place, j’ai trouvé ça hyper stimulant et excitant !

Nous repartions de zéro mais avec des moyens adéquats pour mettre en place beaucoup de choses. Petit plus non négligeable, l’ambiance avait l’air géniale quand j’ai passé mon entretien dans les locaux. Il y avait une bonne dynamique je me suis donc laisser tenter (et franchement je ne le regrette pas !)

Tu es « Legal Expert » chez Wakam mais ça consiste en quoi exactement ?

Je m’occupe des partenariats internationaux. J’interviens très tôt dans le cycle de vie du partenaire. Je travaille main dans la main avec la Squad Revenue dès la « phase de chasse ». Je vérifie si nous avons les bons agréments, si le modèle contractuel envisagé est compliant et également en phase avec notre appétence. Nous rédigeons des lettres d’intentions si nécessaire et construisons le début du partenariat.

Ensuite, nous travaillons avec la Squad Projet pour construire le schéma juridique, opérationnel et financier que nous allons proposer au partenaire. Nous établissons la liste des obligations des parties, comme une sorte de due diligence. C’est un énorme travail d’équipe que l’on mène avec la Squad Réasssurance, Revenue, Produit.

Nous construisons les contours du partenariat et devons faire en sorte que tout soit solide d’un point de vue juridique.

Nous rédigeons ensuite les contrats, les négocions et arrivons enfin à la phase de signature après un travail d’équipe conséquent avec les différentes Squad.

Et pour finir nous gérons également au quotidien le “run” d’un partenariat (comme les évolutions contractuelles, les soucis d’application des contrats, contentieux éventuels, résiliations, etc).

Si tu devais expliquer ton métier en une phrase ?

J’aide à construire une relation de business solide et sur le long terme !

Que penses-tu du secteur de l’assurance ?

Aujourd’hui, je pense que c’est un secteur qui est fondé sur des bases un peu vieillissantes. Mais en travaillant chez Wakam au contact de nos partenaires je me rends compte qu’il y a dynamisme très fort. Il y a vraiment une émergence d’acteurs qui ont envie de révolutionner le secteur comme Luko, Zego ou même nous (rires).

Lorsque nous lançons un nouveau produit ou que l’on noue un nouveau partenariat, je sens vraiment que toutes les parties prenantes ont à cœur de bien répondre aux besoins du client. Le client doit passer avant tout.  

Oui l’assurance reste un business mais cela doit toujours être au service du client. Le meilleur exemple que je peux te donner c’est lorsque nous avons obtenu le statut de Société à Mission en mars dernier. C’est un signe que les mentalités évoluent.

J’ai vraiment l’impression qu’il y a un renouveau dans le secteur de l’assurance et je trouve que ça fait du bien !

Une semaine chez Wakam ça ressemble à quoi ?

C’est rythmé entre les discussions sur les contrats, les échanges avec les différentes Squad et les partenaires.

Chez Wakam nous cherchons toujours à améliorer nos process et à trouver la meilleure organisation possible. Généralement, nos vendredis matin sont réservés à l’amélioration de notre Office.

Nous prenons du temps pour réfléchir sur la manière dont nous pourrions améliorer l’organisation dans l’Office. Notre Office est toujours en pleine construction, nous sommes quatre pour le moment et nous n’avions jamais vraiment pris le temps de tout “industrialiser”.

L'Office Legal en pleine création

Cela fait presque un an que l’on a mis en place ce petit rituel dans l’Office. Je trouve que grâce à cela, nous somme beaucoup plus agiles et que nous travaillons plus efficacement.

Sur quoi est-ce que tu travailles en ce moment ?

On travaille beaucoup avec les équipes de Raphaël (Chief Data Officer) et Sébastien (Chief Technology Officer) pour améliorer l’ensemble des services que nous proposons à nos partenaires.

On travaille beaucoup avec l’Office Mission sur l’un des engagements* forts que nous avons pris : le langage clair. Notre ambition à fin 2023 est de transformer la documentation contractuelle de tous nos produits afin d’avoir des documents plus compréhensibles et plus clairs pour nos assurés finaux.  

(Wakam a adopté le statut de Société à Mission en mars dernier, pour en savoir plus)*

Un truc dont tu es super fière que tu as fait chez Wakam ?

Je suis arrivée chez Wakam fin juillet 2019 et quelques jours après je partais à Londres pour voir l’un de nos partenaires emblématiques ! C’était un peu un onboarding express. Je ne connaissais personne et j’étais arrivée depuis quelques jours.

À l’époque, nous n’avions pas encore de contrat signé et savions que le partenaire était en train de fortement se développer. Le sujet a mobilisé beaucoup de Squad sur fin 2019 et début 2020.

Un, deux, trois TEAMWORK !

La négociation a duré plus de 8 mois. Je suis assez fière car c’est le premier contrat pan-européen sur lequel j’ai travaillé !

Si tu pouvais ajouter une chose dans les bureaux ?

On a récemment réorganisé les bureaux et on se trouve désormais plus près des équipes avec lesquelles nous travaillons au quotidien comme l’Office Compliance ! Nous avons des petits box dédiés pour nos réunions, calls et sommes vraiment au calme. Nous sommes au top !   

Si tu devais décrire la culture chez Wakam, que diras-tu ?  

C’est une culture tournée vers la performance et le travail bien fait. Mais cela reste toujours dans la bienveillance.

Qu’importe le niveau hiérarchique des personnes avec lesquelles tu interagis. Tout le monde se rend toujours disponible pour faire avancer les sujets.

J’apprends toujours beaucoup des échanges que je peux avoir avec les autres Wakamees. C’est vraiment un environnement très stimulant !

Si tu pouvais changer de métier, que ferais-tu ?  

J’adore le travail manuel, l’artisanat donc je pense que je me tournerais plus vers un métier artistique autour de la sculpture, la couture ou le design !

Si tu pouvais changer de place avec quelqu’un pour une journée ?

Mon voisin du 4ème (rires) !! Il est producteur. Il me racontait qu’un soir il s’était retrouvé dans un Paris vide (car confiné) à tourner une pub pour Dior. Je le croise souvent quand je pars bosser et lui demande toujours les prochains projets de fou sur lesquels il va être ! Il voyage aux quatre coins du monde pour tourner dans des endroits incroyables, ça fait franchement rêver !

Quels conseils donnerais-tu à Claire quand elle était plus jeune ?

Oser ! Il ne faut pas avoir peur d’oser dans son boulot et ne pas toujours écouter les avis extérieurs. Je pense qu’il faut croire en soi et croire en son instinct ! Si tu penses que quelque chose te correspond il faut foncer et sauter le pas. C’est vraiment un conseil que j’essaie d’appliquer dans ma vie de tous les jours ! Oser pour ne rien regretter. Pour l’instant ça m’a toujours bien réussi (rires) !

Une petite routine le matin pour bien attaquer la journée en télétravail ?

Oui !

Je suis une inconditionnelle du petit déjeuner qui ressemble presque à énorme brunch tous les matins. Je me fais toujours un petit café avec une mousse de lait. Sans oublier un muffin et même parfois un œuf ! Sans petit déj je ne peux pas lancer ma journée !! Maintenant que j’y pense, j’ai plus de vaisselle à faire en préparant mon petit déj’ qu’en préparant mon dîner (rires)

Claire faisant sa vaisselle le matin !

Quelle est ta chanson préférée ?

Ton restaurant préféré à côté des locaux ?

Le restaurant Rouje ! Il y a une boutique de vêtements dans le restaurant c’est très sympa.

Le mot de la fin ?

J’aimerais bien retourner dans mes restaurants favoris et revenir au bureau pour revoir un peu tout le monde ! Mais malgré toute cette situation on arrive quand même à travailler dans une super ambiance donc c’est vraiment génial !

Propos recueillis en juillet 2021.  

Emilien Matte

Brand Content & Social Media Lead