Contact

Assurés, contactez nous

Cédric Vinclet, associé au sein de Partenaires Plus, maison mère d’ASCAR, est revenu pour nous sur le partenariat unique noué avec Wakam. Passionné de tout ce qui bouge (Voiture, VTT, Moto, Avions), il nous a parlé de la naissance d’Ascar, de sa quête d’un assureur digital assez audacieux pour créer un produit d’assurance innovant, sur mesure et à l’usage pour des voitures d’exception. Enfin, nous avons abordé ensemble les défis qui attendent le marché de l’assurance automobile.

Qui est Ascar ?

A l’origine de la création d’Ascar se trouve Partenaires Plus, un cabinet d’assurance traditionnel crée en 2006 en Normandie, spécialisé dans les risques d’entreprises et dans les risques des entrepreneurs. Du fait de la nature des risques couverts et des clients de Partenaires Plus (entrepreneurs, dirigeants d’entreprises) Cédric Vinclet a identifié avec ses associés un vrai besoin, celui d’assurer différemment les « voitures d’exceptions » des propriétaires qui possèdent plusieurs véhicules.

Contexte du partenariat

Au fil des discussions, une problématique revient constamment : « Pourquoi payer l’assurance plein pot alors qu’il n’est pas possible de conduire l’ensemble des voitures en même temps ».  C’est ainsi que naît l’idée d’Ascar « une filiale non traditionnelle d’un cabinet d’assurance complètement traditionnel » sur un set de table au restaurant (voir la photo ci-dessous) avec une volonté dès le démarrage d’utiliser l’ensemble des technologies disponibles pour résoudre ce pain-point client.

Afin d’être identifié comme spécialiste des voitures de collections, ils créent la filiale Ascar en la rendant autonome financièrement. Ils attirent ainsi des partenaires financiers pour s’imposer sur le marché des voitures de collection.

A la recherche d’un porteur de risque pour façonner son projet, Cédric Vinclet s’est tourné vers Wakam sur les conseils d’un confrère. C’est grâce à ce partenariat que ce produit d’assurance innovant et jusqu’à lors inexistant, a pu être mis en place. (En savoir plus sur nos produits)

Un partenariat transparent et impactant

Avec Wakam, Ascar a su proposer à ses clients multipropriétaires de voitures un produit d’assurance à l’usage, transparent et parfaitement adapté à leur mode de vie.

La solution n’existait pas, je cherchais donc une approche intelligente pour l’assurance des voitures de collection

L’innovation apportée par l’application mobile permet au client de piloter lui-même ses actions ; il peut activer ses garanties de roulage et retrouver tous ses véhicules assurés chez Ascar, tel un véritable garage virtuel. Le boîter Sigfox installé à l’intérieur du véhicule agit comme un pense-bête pour le client, lui rappelant ainsi d’activer son assurance journalière. En cas d’oubli, le client reçoit un rappel d’activation des garanties par sms. L’assuré bénéficie ainsi d’une baisse de la prime d’assurance et considère cette dépense comme plus « utile ». Voici les garanties dont bénéficie l’assuré en fonction de l’utilisation du véhicule.

Ascar a su créer un partenariat de confiance, adapté aux besoins des clients, révolutionnant ainsi l’approche de l’assurance dans le secteur de l’assurance automobile.

Mais concrètement, comment ça marche?

Au sein d’une application pensée pour les utilisateurs

Trois adjectifs pour décrire le partenariat

  • Ecoute, nous avons été accompagnés dans toutes les phases de mise en place du business ; c’est vraiment appréciable d’avoir une entreprise qui a envie de travailler et qui a les outils et process pour.
  • Réactivité, lorsque nous posons une question ou lorsqu’un problème se pose, nous avons vite la réponse; nous nous mettons au travail pour résoudre cela ensemble.
  • Rapidité, d’un système qui n’existait pas, nous avons réussi à le mettre en place rapidement et en pleine pandémie.

Les chiffres clés

180K€

le véhicule le plus cher assuré chez Ascar

70K€

la valeur moyenne des véhicules assurés chez Ascar

4

le nombre de véhicules que possède en moyenne un collectionneur de véhicules de collection

47

le nombre de véhicule que possède à lui seul un client Ascar

Les challenges à venir

Pour Cédric Vinclet, il est évident que les usages autour de la voiture changent. Le monde automobile vit une transformation forte, voyant apparaitre des nouveaux modèles où l’usage est plus important que la propriété. Il constate l’émergence d’acteurs dont la proposition de valeur est la location de son propre véhicule ou l’autopartage. Il est donc primordial de s’adapter et de répondre au mieux à l’art de vivre des collectionneurs.

Cela nécessite que les assureurs revoient leurs échelles de valeur, y compris de valeur financière.

En effet, l’utilisation de la data sur les habitudes des conducteurs doit devenir un atout pour permettre une tarification fine et paramétrable.

Les ambitions d’Ascar pour façonner l’assurance de demain

Même si l’ambition première d’Ascar est d’ancrer les fondations de la voiture, la société souhaiterait développer aux côtés de Wakam un produit similaire pour les motos de collection et les bateaux, tant le système est facilement duplicable.

Grâce à la création d’un système connecté de bout en bout avec les API Wakam et la mise en place de l’application, on peut tout faire

A terme, Ascar souhaite devenir un acteur majeur du marché de la collection et développer des activités annexes telles que des journées d’expertises ou des balades entre passionnés.

Enfin, Ascar a également pour objectif d’étendre son offre à certains pays limitrophes comme Monaco, le Luxembourg ou la Suisse, véritables viviers de collectionneurs de véhicules.

Interview réalisée en mars 2022.

Bérangère

Operational Marketing Officer